Tag:sourire

pourquoi-bloguons-nous
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
183

De nombreux articles ornent la blogosphère sur comment bloguer mais peu sur ce qu’est bloguer et pourquoi le faisons-nous.

Je vais remédier à cela en vous livrant le fin fond de ma pensée (pas toujours saine).

LA DÉFINITION

En écrivant cet article, je blogue. Mais qu’est-ce que bloguer ?

« Tenir un blog, alimenter le contenu d’un blog, c’est-à dire un site webpersonnel sur lequel l’internaute qui l’a créé traite de sujets qui l’importent ; il livre sa réflexion, ses avis, ses impressions. » L’internaute.

Cela signifie qu’en partageant des réflexions sur mes réseaux sociaux, je bloguerais ?

Selon notre copain Larousse, oui, car bloguer signifie « Tenir un journal personnel en ligne (blog). » Donc tous les internautes communiquant sur une à plusieurs plateformes de communication en ligne (réseaux sociaux, site internet, blog, etc) seraient-ils des blogueurs ?

Selon les définitions, oui. Mais selon moi, non.

Car bloguer est plus complexe que cela. Ce n’est pas simplement raconter qu’à midi on a mangé une pomme et que ce soir, on ira danser sans chemise et sans pantalon.

LA VRAIE DÉFINITION

Pour le  petit être qui vit dans mon cerveau, bloguer c’est un état d’esprit, un apprentissage constant dans l’écriture, l’analyse, la créativité et la sensibilité.

Personne ne devient « réellement » blogueur en un jour. MÊME si tu peux créer un blog en une minute (et oui je te voyais venir).

Bloguer c’est devenir un écrivain en herbe, un photographe en devenir, un futur marketer, un petit patron, un philosophe des temps modernes, un incollable sur les tendances et avant tout, un ami. 

Combien de blogueurs ont amélioré leurs compétences en photographie au bout d’un an ? Et combien peuvent vous former sur wordpress ou en cuisine voire en mode ?

Bloguer, c’est apprendre à fouiller, à analyser, à lire, à apprendre, à tester, à rater et à recommencer.

Cela nous permet de développer notre créativité, notre sociabilité, notre philosophie, notre culture, notre négociation. Mais le plus important, cela nous permet de gagner confiance en nous.

Imagine, Sophie, 23 ans, qui dessinent des personnages féériques. Son entourage la jugeant trop rêveuse. Ou encore, Guillaume, 28 ans, qui trouve de la beauté en photographiant les escaliers. Puis Nadine, 53 ans, qui fait de la dentelle aux fuseaux. Des gens les trouveraient peut-être bizarres ou décalés, voire inintéressants.

On ne choisit pas forcément son entourage mais on peut choisir sa communauté.

Et à travers un blog, ils pourront se rendre compte que d’autres partagent leur passion et ils arrêteront de se sentir différents de la norme sociétale. N’est-ce pas génial ?

Tout le monde prône que bloguer est top mais beaucoup oublie le pourquoi.

POURQUOI BLOGUONS-NOUS ?

Les objectifs sont très vastes. Nous bloguons pour aider, nous bloguons pour partager nos passions, nous bloguons pour présenter notre savoir ou notre créativité. Mais avant tout, nous bloguons pour nous-même.

Bloguer est un moyen de s’ouvrir au monde et de communiquer aux autres. Tout comme un artiste crée une œuvre pour passer un message, bloguer est notre propre œuvre.

Et l’intérieur regorge de ce qui fait de nous, nous.

Certains combattent leur timidité à travers des mots quand d’autres ont besoin de reconnaissance. Et bloguer leur apporte le soutien qu’ils désiraient. D’autres encore deviennent une personne meilleure en aidant des gens du monde entier.

Car c’est aussi ça, bloguer. Avoir la possibilité de communiquer avec des gens de par le monde et de pouvoir les soutenir ou qu’ils soient. N’est-ce pas merveilleux ?

J’ai vu plusieurs blogueuses parler de leur quotidien et je me suis dit : mais qu’est-ce que je m’en fous de ta nouvelle robe, de ton agenda coloré ou de tes vacances dans le trou du cul du monde !

Et quand j’ai vu le nombre de commentaires en dessous des articles, je me suis dit qu’il y a avait vraiment une audience pour chacun. Que cela plaisait à une minorité certes, mais que cela plaisait quand même !

Que nous faisons un blog sur le Marketing, sur la Mode, sur les différents Arts, sur le Développement personnel ou sur les Voyages, nous créons des sourires à l’autre bout du monde.

Et c’est ça qui est beau.

BLOGUER POUR LES AUTRES

Une fois un soutien acquit, une reconnaissance, même moindre, bloguer n’est plus propre à nous, mais devient une communauté.

Nous réalisons que bloguer est pour les autres. Pour leur apporter une réponse à un besoin.

Que nous publions un article sur notre dernière tendance mode du mois ou une recette revisitée, nous proposons une solution à la demande de quelqu’un.

Et c’est pour cela que les blogs ont la côte.

Dans une société consumériste et de plus en plus individualiste dans lequel les entreprises font loi, les gens fuient la réalité sociale pour se consoler dans notre monde numérique.

Ne faisant plus confiance aux marques qui ne souhaitent vendre que plus sans prendre en considération notre humanité. Les consommateurs se sont regroupés sur les blogs. Vérité sur un produit, sentiment de parler à une vraie personne, ils savent qu’à travers des blogueurs, ils se feront moins avoir que par les marques.

En devenant un ami, un conseiller, nous les aidons à supporter un monde injuste. Mais à quel prix ?

BLOGUER TOUJOURS PLUS POUR LES AUTRES

Vouloir de la reconnaissance, c’est bien, en vouloir plus, c’est dangereux.

Il y a un fait en psychologie (si vous avez le nom, je suis preneuse) qui dit : si on dit à un élève moyen qu’il a fait un bon travail, qu’on le valorise, il va se donner à fond pour le prochain examen. Car on lui a donné confiance en lui.

C’est pareil avec les blogueurs. A force de leur dire que leurs articles sont tops, qu’ils sont trop beaux. Que de plus en plus d’abonnés les soutiennent, tout comme l’élève moyen, ils vont se surpasser pour donner le meilleur. Mais à quel prix ?

Le poids de la couronne est bien plus lourd que tu ne le penses.

Sacrifier sa vie sociale pour pondre davantage d’articles, se dévouer à ses abonnés, ne penser plus qu’à ça. Ne rêver que de cela. Quand regarder ses stats devient un rituel chaque matin et chaque soir.

Quand l’objectif se monétise. Bloguant devenant un métier, la pression et la peur apparaissant comme ennemies.

Coucou l’Ego, je t’en prie entre, j’ai maintenant beaucoup de place pour toi dans ma tête.

BLOGUER ENCORE MAIS SANS ENVIE

Gérer une communauté grandissante n’est pas facile et peut trop souvent nous dépasser.

Quand les algorithmes des réseaux, la concurrence nous forcent à sur-produire nos articles, l’envie n’est plus forcément au rendez-vous.

Combien de blogueurs continuent de bloguer par dépit et non par envie ?

Si on perd son envie d’écrire, de partager ses passions, autant arrêté de bloguer.

 Quand tu n’écris pas avec tes sentiments, les gens le ressentiront.

A quoi cela sert-il de se faire du mal ? Autant décrocher quelques mois et de revenir avec le teint frais et des idées pleins la tête.

Peur de perdre des abonnés entre deux ? Evidemment ! Et je le comprends que trop bien.

Quand sur twitter ou instagram, on se désabonne parce que la personne n’est pas assez active, je perçois parfaitement cette peur, viscérale parfois.

Et tant mieux, ceux qui nous ont le mieux compris et qui nous soutiennent vraiment depuis le début (ou en cours de route) resteront dans notre communauté. Et on les retrouvera plusieurs mois plus tard comme si on ne s’était pas quitté la veille.

Si la Blogosphère organisait un concours de sosie, tout le monde gagnerait.

Le plus important est de bloguer à son rythme sans oublier son objectif de départ. Ce n’est pas la quantité mais la qualité qui compte et cela s’applique autant pour les articles que pour la taille de leur communauté.

N’oublie pas qu’à la base, bloguer c’est écrire son propre livre pour soi-même et non pour le bonheur des autres. Tous les écrivains te le diront. Si tu n’aimes pas ce que tu écris, les autres n’aimeront pas aussi.

POURQUOI JE BLOGUE

Avant que certains demandent, je blogue pour plusieurs raisons.

Je l’avais déjà mentionné lors de mon premier article que tu peux retrouver ici :

Encore un blog ? Bonjour l’originalité.

Je blogue car j’aime écrire depuis que je suis petite.

Je blogue car j’ai envie d’aider.

Je blogue car les gens qui me lisent se retrouvent dans mes écrits.

Je blogue parce que j’aime être la copine, la grande-sœur aux bons (et toujours mauvais) conseils.

Je blogue parce que j’aime faire rire les gens.

Je blogue aussi pour développer mes compétences.

Je souhaite faire de mon blog une soirée girly qui ne s’arrête jamais.

Voilà, c’est déjà terminé (hé oui je sais, tu en voulais plus). Je reviendrai bientôt ne t’en fais pas.

Et toi ? Quelle est  ta définition de « bloguer ». Comment l’as-tu ou le vis-tu ?

Te retrouves-tu dans mon article ou autre contraire, tu as une vision bien différente ?

N’hésite pas à laisser un commentaire pour partager ton vécu (et aussi t’abonner à ma Newslibitch, on est que 8 en ce moment et on se sent un peu seuls).

@Miss Machin Chouette / @Images : Pexel/123 RF

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
183
0 Com'
Partage